Comment organiser les obsèques d’un proche ?

20 septembre 2020 0 By Aline
Comment organiser les obsèques d’un proche ?

Bien que la perte d’un proche soit douloureuse, la famille doit quand même s’organiser pour que les obsèques puissent de dérouler comme il faut. Certaines choses doivent être effectuées après le décès et elles devront respecter certains délais. Parmi les démarches à suivre figurent l’élaboration des papiers administratifs, l’organisation des pompes funèbres, l’élaboration des faire-part et bien d’autres encore. Voici en quelques sortes ce que vous devez faire lorsqu’un proche vient de perdre la vie.

Dans les 24 heures qui suivent le décès

Il est difficile d’envisager de perdre l’un de vos proches, mais il est quand même indispensable de savoir ce qu’on doit faire lorsqu’une telle situation se présente devant vous. Afin de maîtriser au mieux ce concept, vous pouvez déjà faire le tour d’internet. Plusieurs blogs peuvent vous exposer des conseils utiles au quotidien. Vous pouvez, par exemple, consulter le blog de cherchez l’information.

Tout d’abord, dans les 24 h qui succèdent le décès, vous devez contacter un médecin et faire constater le décès pour obtenir un certificat médical (si la personne décède dans une maison de retraite, hôpital ou clinique, un médecin de l’établissement s’occupera de cette démarche),

Ensuite, il faut contacter le commissariat de police ou la gendarmerie en cas de suicide ou de mort accidentelle afin d’établir un procès-verbal. Vous devez aussi vous rendre à la mairie du lieu du décès pour déclarer le décès, muni du certificat de décès (éventuellement du PV), d’une pièce d’identité et du livret de famille du défunt ou de sa pièce d’identité, sauf si c’est l’agence de pompes funèbres qui s’en charge.

En outre, il faut récupérer plusieurs copies de l’acte de décès à la mairie. Quant aux pompes funèbres, vous pouvez utiliser un annuaire pour trouver l’entreprise qui vous correspond et faire votre choix pour organiser les obsèques.

Si le décès intervient au domicile du défunt, vous pouvez demander le transport du corps dans une chambre funéraire si tel est le souhait des proches. Si vous souhaitez faire connaitre le décès, vous pouvez faire publier un avis de décès dans la presse local, régionale ou nationale ou créer un espace défunt.

Que faire 2 jours après le décès ?

Puisqu’il s’agit d’une situation difficile qui requiert en parallèle l’organisation des funérailles. Toutes les démarches ne peuvent pas être effectuées en un jour. En fait, si la personne est décédée à l’hôpital ou dans une clinique, le transport du corps jusqu’à son domicile ou une chambre funéraire peut se faire dans les 48h. Le transport est effectué par les pompes funèbres. Un transfert dans une chambre mortuaire est également possible.

Afin d’obtenir l’autorisation d’inhumation ou de crémation de la mairie, c’est l’agence de pompes funèbres qui s’en charge habituellement.

Ensuite, il faut se renseigner sur l’existence d’un contrat obsèques souscrit par le défunt (ce contrat permet le financement des funérailles et en fonction des options leur organisation). Si le défunt n’avait pas de contrat obsèques et que vous faites face à une situation financière délicate, il est conseillé de faire une collecte funéraire en ligne pour permettre à chaque proche de vous aider dans ce moment en participant au financement des obsèques.

Une fois tout cela effectué, vous devez organiser l’inhumation ou la crémation qui doit intervenir au plus tard dans les 6 jours après le décès.

Après 7 jours ou bien dès que possible, il faut contacter la banque du défunt pour l’informer du décès et bloquer les comptes. Puis, il est nécessaire de se renseigner sur l’existence d’un contrat prévoyance qui peut prévoir un capital pour les obsèques, voire une rente et contacter la mutuelle car certains organismes versent un capital en cas de décès.