Savourer le moment présent, un meilleur moyen de prendre soin de soi

24 mars 2021 0 By Aline
Savourer le moment présent, un meilleur moyen de prendre soin de soi

Bon nombre d’entre nous ne savent plus comment prendre soin de notre vie. Nous ne savons pas comment faire pour vivre sereinement. Cet article vous parlera de la vie d’une personne qui a pris soin de sa vie en vivant le moment présent.

 

Qui suis-je ?

 

Je m’appelle Barbara. Je suis une femme d’une cinquantaine d’années. Née sous le signe des Gémeaux, j’avais une grande facilité d’adaptation. Je pouvais m’adapter facilement au lieu où je me trouvais. Signe gouverné par deux étoiles à savoir Castor et Pollux, Gémeaux est l’une des étoiles les plus scintillantes que nous pouvons trouver sur la voie lactée. Maintenant, je comprends pourquoi j’aimais tant les futilités de cette vie. En effet, pendant 55 ans, j’avais une grande envie de briller, et ce quel que soit le domaine. Je ne tenais pas compte des dégâts que ce mode de vie pourrait me causer. En effet, il m’a détruit aussi bien sur le plan physique que psychologique.

Sur le plan professionnel, avant de trouver ma vocation qui est d’être une aide comptable, j’ai fait un peu le tour dans les supermarchés en étant une vendeuse. Puis, je me suis reconvertie dans l’administration communale.

 

Une vie divisée en plusieurs épisodes

 

Mon histoire, elle n’est guère un récit banal. C’est une histoire qui raconte les différentes péripéties de ma vie. Tirée hors de mes rêves par ma gynécologue, j’ai pris connaissance du fait que j’étais atteinte d’un cancer. Avec un air grave, elle me fixait du regard. Je me demandais si c’était  à moi qu’elle s’adressait. Prise de panique, j’essayais de chercher du réconfort autour de moi. A un certain moment, je croyais qu’il n’y avait plus personne. Tout d’un coup, j’aperçus mon mari. Il était assis près de moi. Mari et complice, Jo était toujours à mes côtés depuis une trentaine d’années. Confuse, je croyais que c’était mon mari qui avait eu le cancer. C’est pourquoi je le regardais fixement. Je me suis aperçu que Jo affichait, lui aussi, un air grave. Là, j’avais compris que mon mari n’avait pas le cancer et que c’était moi  la principale concernée.

 

Et si je recommençais ma vie

 

En entendant la nouvelle émanant de mon gynécologue, j’ai fait un retour en arrière sur ma vie d’avant. J’avais rechassé dans ma tête tous les événements qui s’y sont succédé. En effet, du temps de ma jeunesse, j’avais fait beaucoup de conneries. J’avais passé mon temps à faire des futilités. Lorsque j’ai su que j’avais le cancer, j’avais ressenti un grand remord. Effectivement, j’aurais dû dépenser mon temps pour de bonnes choses. Je me rends compte actuellement que je n’ai pas su apprécier le moment que Dieu m’a donné pour vivre. Pourtant, c’est le plus cadeau de la vie. A ce stade de ma vie, je ne peux plus retourner en arrière. Cependant, je peux encore orienter ma vie vers une autre voie tout en savourant chaque instant et chaque moment. Si vous voulez en connaitre davantage sur la manière dont j’ai pris soin de moi, visitez le site prendre soin de soi.

 

Le jour où j’ai pris une grande décision

 

Le jour où j’ai su que j’avais le cancer, j’ai pris une grande décision. En effet, je me suis rendu compte du fait que je devais recommencer ma vie. Contrairement à ce que j’ai fait auparavant, je vais changer de mode de vie. Je chérirai chaque journée. J’apprendrai à aimer la vie telle qu’elle est. Cela me permettra de l’apprécier, et ce à sa valeur. Personne ne m’empêchera de profiter de ma vie pleinement, sans oublier de remercier Dieu de me l’avoir donnée. En un mot, ma j’ai décidé de vivre et d’être moi-même.